Un marché de l’emploi international et dynamique

L’emploi salarié au Luxembourg se compose de trois grands groupes de travailleurs :

  • des salariés résidents de nationalité luxembourgeoise;
  • des salariés résidents étrangers;
  • des salariés frontaliers résidant plus particulièrement en Allemagne, en Belgique et en France.

Aujourd’hui, environ 70% de la main d’oeuvre au Luxembourg n’a pas la nationalité luxembourgeoise. S’y ajoutent quelques 10.000 agents et fonctionnaires internationaux. Que cela soit les frontaliers originaires de France, d’Allemagne ou de Belgique, ou les habitants issus de plus 170 pays différents, tous contribuent à faire du Luxembourg un pays multilingue et multiculturel et forment un marché du travail dynamique.

En 2016, le Luxembourg compte près de 576 249 habitants, dont environ 269 175 étrangers. Parmi ces derniers, les plus nombreux sont les Portugais (93 124), les Français (41 671), les Italiens (20 276) et les Belges (19406). Les étrangers en provenance de pays non-membres de l’UE sont au nombre de 39 669.

Le Luxembourg présente un accroissement continu de la population dû, majoritairement, à l'immigration nette, la part des étrangers passant à 46,7%.

La demande d’emplois ne pouvant pas être satisfaite par la main-d’œuvre nationale et les travailleurs immigrés, le nombre d'emplois occupés, à partir de 1985, par des travailleurs frontaliers résidant dans l’un des pays limitrophes (Allemagne, Belgique, France), ne cesse d'augmenter.

Quelque 181490 salariés frontaliers travaillaient au Luxembourg. Avec 50% des effectifs, la France fournit le plus important contingent, suivie de la Belgique (25%) et de l'Allemagne (25%). 42% de l'emploi salarié intérieur est alors occupé par des salariés frontaliers

Le Luxembourg compte 602 005 habitants au 1er janvier 2018, dont 288 234  étrangers. Parmi ces derniers, les plus nombreux sont les Portugais (96 544), les Français (45 822), les Italiens (21 962) et les Belges (20 212). Les étrangers en provenance de pays non-membres de l’UE sont au nombre de 43 834.

 

Au 29 décembre 2017, la situation de l’emploi est la suivante :

  • emploi intérieur total : 439 898, dont 187 217 frontaliers (42,6%) ;
  • salariés du secteur privé : 383 728 dont 181 374 frontaliers ;
  • fonctionnaires : 30 262, dont 1 318 frontaliers ;
  • non-salariés : 25 908, dont 4 525 frontaliers.

Le taux de croissance de l’emploi total est de 3,7% sur les 12 derniers mois. Pour l’emploi frontalier, il s’élève à 4,3%. (Source : tableau de bord de l’emploi IGSS/CCSS)

En mars 2018, le taux de chômage (corrigé des variations saisonnières) s’élève à 5,7%, en diminution par rapport à mars 2017 de 0,3 point.

Plusieurs groupes industriels d’envergure mondiale sont implantés au Luxembourg (ArcelorMittal, Goodyear, Guardian, Dupont…).

Dans le domaine des technologies de l’information et de la communication et le domaine des médias, plusieurs géants de la communication opèrent à partir du Luxembourg: RTL Group, premier diffuseur européen de télévision et de radio, et SES, premier fournisseur mondial de services de communication et de télédiffusion grâce à une flotte de 40 satellites. Skype, iTunes, PayPal, eBay ou encore Amazon.com sont des multinationales de l’économie numérique présentes au Grand-Duché.

La place financière de Luxembourg joue un rôle de premier plan au niveau international et de nombreuses institutions européennes se sont installées dans la capitale luxembourgeoise.

Pour prendre connaissance des principales entreprises du Grand-Duché, consultez la page Entreprises sur le Portail officiel du Grand-Duché de Luxembourg.

  • Mis à jour le 02-08-2018