Le nombre de demandeurs d’emploi continue à reculer

Le nombre de demandeurs d’emploi résidents disponibles inscrits à l’ADEM s’établit à 18 525 au 31 août 2020. Par rapport à juillet 2020, cela constitue une baisse de 1 232 personnes (-6.2%) et par rapport à avril 2020 une baisse de 1 728 personnes (-8.5%). Par contre, sur un an, le nombre est toujours en hausse (+20.5%). Le taux de chômage, corrigé des variations saisonnières, calculé par le STATEC, s’établit à 6.4%.

Entre avril et juillet 2020, la hausse du chômage s’est essentiellement expliquée par une baisse des sorties vers l’emploi plutôt qu’une hausse des inscriptions. Dans le courant de ces quatre mois, les inscriptions des demandeurs d’emploi résidents ont baissé de 18% par rapport à la même période de l’année passée. En août, cette tendance s’est inversée. En effet, l’ADEM a ouvert 2 332 dossiers de demandeurs d’emploi résidents, ce qui constitue une hausse de 163 personnes ou 7.5% par rapport à août 2019. Cette hausse s’explique par une augmentation des licenciements et fins de contrats, ainsi que par une hausse des inscriptions des jeunes de moins de 25 ans, à la recherche d’un premier emploi.

Le nombre de demandeurs d’emploi résidents qui bénéficient de l’indemnité de chômage complet a progressé de 2 209 ou de 29.6% sur un an mais repasse de nouveau en-dessous de la barre des 10 000 personnes.

Le nombre des bénéficiaires d’une mesure s’établit à 3 883, et se trouve légèrement en-dessous du niveau observé en août 2019 (-41 personnes soit -1.0%).

Au cours du mois d’août 2020, les employeurs ont déclaré 2 259 postes vacants à l’ADEM, ce qui correspond à une baisse de 12.6% par rapport à août 2019.

Dernière mise à jour