Employeurs

Vous êtes à la recherche de jeunes collaborateurs dynamiques et engagés? Vous avez besoin de compétences spécifiques dans votre entreprise ?

Le projet «Jobs4Solidarity» vous permet d’entrer en contact avec des jeunes européens désireux de s'engager pour un avenir meilleur.

Pourquoi offrir un poste « solidaire » ? Qui est éligible ?

Les activités liées à la solidarité peuvent être proposées dans presque tous les secteurs d'activité et par tout employeur et organisation, quelle que soit leur forme juridique.

Les entreprises, associations, initiatives locales et autres, qui accueillent un jeune dans le cadre d’un emploi lié à la solidarité, bénéficient par ce biais de personnes très motivées.  Ces jeunes, en raison de leurs origines, compétences et expériences différentes, apportent de nouvelles idées et peuvent ainsi déclencher des innovations dans un large éventail de domaines, tels que les défis environnementaux, l'intégration des migrants, la prévention des catastrophes naturelles, l’éducation et les activités pour les jeunes.

De par ses réseaux, l'ADEM est en mesure de proposer des profils présélectionnés issus d'un vivier européen de candidats à l'esprit social et solidaire qui pourront ajouter une dimension européenne aux entreprises, aux collectivités locales et autres organisations souhaitant les accueillir.

Sont éligibles toutes les entreprises et organisations légalement établies au Luxembourg qui proposent un poste dans le domaine de la solidarité

 

Quels postes ?

Les types de projets suivants peuvent être soutenus :

  • Environnement et protection de la nature
    Projets liés au changement climatique, à l’énergie et aux ressources naturelles, dans différents domaines.

  • Santé et bien-être
    Projets en faveur de la santé et du bien-être en général (modes de vie sains et vieillissement actif, par exemple).

  • Éducation et formation
    Projets pouvant porter sur de nombreux thèmes liés à l’éducation, tels que la lutte contre le décrochage scolaire, l’amélioration des compétences de base comme les mathématiques ou l'informatique, ou l’apprentissage des langues étrangères.

  • Emploi et entrepreneuriat
    Projets visant à lutter contre le chômage et à améliorer l’entrepreneuriat.

  • Inclusion
    Ce vaste thème couvre des questions telles que le travail avec des personnes handicapées ou ayant besoin d'un soutien supplémentaire, la lutte contre la discrimination et l’intolérance, le travail avec des groupes minoritaires, ou les questions interculturelles, interreligieuses et intergénérationnelles.

  • Accueil et intégration des réfugiés et des migrants
    Accueillir les personnes qui viennent d’arriver en Europe et les aider à s’intégrer dans leur nouvelle communauté.

  • Citoyenneté et participation démocratique
    Travailler sur les questions des droits de l'homme, de justice et de droit, et aider les gens à comprendre les processus démocratiques et à se rapprocher des responsables politiques.

  • Prévention des catastrophes et reconstruction
    Aider les communautés à se protéger des risques de catastrophes naturelles ou à se reconstruire après une catastrophe. (On ne demandera pas aux participants de fournir des services liés à une intervention immédiate après une catastrophe. Ces tâches continueront à être effectuées par des personnes disposant d’une formation spécifique et de l’expérience nécessaire pour intervenir en toute sécurité dans des environnements dangereux.)

  • Créativité et culture
    Utiliser la créativité et la culture pour tenter de résoudre certains problèmes avec les communautés.

  • Sport
    Améliorer l’inclusion, l’égalité des chances et la participation dans le sport et encourager le sport de masse.

Cette liste est fournie à titre indicatif, elle n’est pas exhaustive et pourra être modifiée au fur et à mesure de l’évolution de l’initiative.

 

Quels avantages ?

Les employeurs qui proposent un emploi solidaire bénéficieront du soutien de l'ADEM dans la recherche et la présélection de jeunes salariés très motivés et le cas échéant à compétences très spécifiques.

L'ADEM sera l'interlocuteur des employeurs luxembourgeois qui proposent un emploi solidaire à un jeune participant, le conseiller de l'agence proposera des profils présélectionnés parmi les jeunes candidats européens à l'esprit social et solidaire qui ajoutent une dimension européenne aux entreprises et autres acteurs offrant un poste dans le cadre de l’Europe solidaire.

Le contrat de travail aura une durée fixée entre 3 mois et un an à définir par l’employeur. Ce sera un contrat à temps plein, régi par le droit du travail luxembourgeois. (Le contrat de travail pourra dépasser un an, mais les mesures de soutien seront toujours limitées à 12 mois.)

L’ADEM suivra de manière régulière l’intégration du jeune employé dans son environnement professionnel, afin d’assister l’entreprise ou l’organisation d’accueil et le jeune en cas de besoin.

De manière complémentaire à son salaire, le jeune bénéficiera d’une indemnité de voyage et d’une allocation de déménagement, d’un soutien linguistique, et d’une formation et assistance en ligne par le projet Jobs4Solidarity.

Le label de qualité attribué à l’ADEM dans le cadre de l’initiative européenne Corps européen de solidarité, accorde une garantie supplémentaire à l’employeur pour la qualité de gestion du processus de sélection et de placement du jeune européen, ainsi que de son adaptation au poste et à son environnement professionnel.

L’entreprise ou l’organisation d’accueil recevra un forfait pour l’encadrement du jeune employé et l’adaptation au poste.

 

Comment trouver LE candidat?

Définir et publier le profil

 

La description détaillée du poste et la rédaction pertinente du profil du candidat recherché sont les éléments clés pour trouver le candidat adapté à l’emploi et à l’entreprise au tout autre type de structure d’accueil. Au besoin, le conseiller ADEM pourra revoir avec l'employeur le profil de l'emploi qui sera publié dans la base de données du Corps européen de solidarité.

Sur base du profil et de la description de poste, l’ADEM fera une recherche à travers ses réseaux européens et dans les bases de données de jeunes personnes à la recherche d’un emploi solidaire pour trouver le candidat qui correspond aux attentes de l’employeur. Une présélection de candidats intéressants sera proposée à l’employeur.

L’employeur sélectionne le/les candidats qui l’intéressent et au besoin contacte le/les personnes retenues pour un entretien préalable à l’embauche.

Signer un contrat

 

Afin d'assurer le respect des principes et objectifs du corps européen de solidarité, l'ADEM signera un accord interne avec l’entreprise ou l’organisme d’accueil, qui proposera ensuite un contrat de travail selon le droit luxembourgeois au jeune participant.

L'accord interne constitue un élément clé pour garantir des emplois de qualité et une compréhension claire des tâches et des responsabilités de l'organisation de recrutement. Il clarifie également le rôle de l'employeur en ce qui concerne l'organisation d'un programme d'intégration pour le participant nouvellement recruté, notamment la nomination d'un tuteur au sein de l'entreprise, l'organisation d'une formation en cours d'emploi ou d'un coaching visant à améliorer les compétences du participant et l'adaptabilité à l'environnement de travail étranger.

Dernière mise à jour