Le Corps Européen de Solidarité

Le Corps européen de solidarité est une nouvelle initiative de l’Union européenne qui vise à donner aux jeunes la possibilité de se porter volontaires ou de travailler dans le cadre de projets organisés dans leur pays ou à l’étranger et destinés à aider des communautés et des personnes dans toute l’Europe.

Les projets ont une durée de deux à douze mois. Ils seront menés de manière générale dans les États membres de l’Union européenne.

Mission

Le Corps européen de solidarité réunit des jeunes qui souhaitent bâtir une société plus inclusive en venant en aide aux plus vulnérables et en relevant des défis sociétaux. Il offre aux jeunes désireux d’aider, d’apprendre et de s’épanouir l'occasion de vivre une expérience positive et inspirante.

European Solidarity Corps

 

Qui peut participer ?

Les jeunes âgés de 17 à 30 ans peuvent s’inscrire au Corps européen de solidarité, mais ils doivent avoir atteint 18 ans pour pouvoir démarrer un projet et le projet doit être achevé avant leurs 31 ans.

Les participants doivent résider légalement dans un État membre de l’Union européenne ou un des pays suivants, ou avoir la nationalité d'un pays de l’UE ou d'un pays suivant: Islande, Liechtenstein, Norvège, Turquie, ancienne République yougoslave de Macédoine.

 

Quelles démarches ?

Au terme d’une simple procédure d’inscription sur le site du Corps européen de solidarité, les participants peuvent être sélectionnés pour prendre part à un large éventail de projets (prévention de catastrophes naturelles, travaux de reconstruction, aide dans des centres de demandeurs d’asile ou assistance sociale auprès de populations dans le besoin, p. ex.).

Une participation au Corps européen de solidarité peut être utile pour ses perspectives de carrière, mais également apporter d’autres avantages, selon le type de projet et la catégorie d’activité.

 

Emplois et stages

 

Les emplois sont à temps plein et durent entre 3 et 12 mois. Ils sont rémunérés par l’organisation qui emploie le participant.

Les Etats membres qui disposent de stages réglementés, ceux-ci sont assimilés à un travail à temps plein et durent entre 2 et 6 mois (renouvelable une fois). Ils sont rémunérés par l’organisation responsable du stage. Les stagiaires développent leurs compétences sur les plans personnel, éducatif, social, culturel, civique et professionnel.

Les emplois et les stages peuvent se dérouler dans le pays de résidence du participant ou à l’étranger. À l’étranger, les participants perçoivent une petite indemnité pour les aider à s’installer.

Les participants (activités de volontariat, stages et emplois) bénéficient d’un soutien linguistique, d’une formation et d’un tutorat en ligne. Leurs frais de voyage aller et retour sont pris en charge.

Les participants à un stage signeront, dans certains pays, un contrat de travail établi conformément à la réglementation nationale du pays d’accueil. Ils percevront des indemnités journalières.

Les participants recrutés pour un placement professionnel bénéficieront toujours d’un contrat de travail et seront rémunérés conformément à la législation, à la réglementation et aux accords collectifs locaux.

L’ADEM propose au Luxembourg le programme Jobs4Solidarity pour les jeunes résidant au Luxembourg intéressés à participer au Corps européen de solidarité et qui cherchent un emploi dans les Etats membres de l’Union européenne, ainsi que pour les employeurs établis au Luxembourg souhaitant offrir un emploi solidarité à des jeunes citoyens de l’Union européenne.

 

Volontariat

Le volontariat individuel permet aux jeunes de participer au travail quotidien d’organisations pendant 2 à 12 mois et, dans certains cas, pendant 2 semaines ou plus. Les participants peuvent se porter volontaires à l’étranger ou dans leur pays de résidence, pour des projets portant notamment sur l’inclusion sociale, l’environnement ou la culture.

Les équipes de volontaires sont des groupes de 10 à 40 jeunes originaires d’au moins deux pays qui s’engagent pour des périodes comprises entre 2 semaines et 2 mois. Si vous décidez de vous porter volontaire, vous ne percevrez pas de rémunération, mais vos frais de voyage, de logement, de subsistance et d’assurance seront pris en charge pour toute la durée de l’activité. Vous recevrez une formation adéquate avant de partir et lors de votre arrivée sur place. Les participants perçoivent également une petite indemnité pour leurs dépenses personnelles.

 

Projets de solidarité

 

Les projets de solidarité sont créés, développés et mis en œuvre sur une période de 2 à 12 mois par au moins 5 jeunes souhaitant apporter un changement positif au niveau local. Les jeunes qui souhaitent mener un projet de solidarité dans leur pays de résidence doivent s’inscrire sur le portail du Corps européen de solidarité.

Les participants au Corps européen de solidarité sont porteurs d’idées, de convictions et d’attentes. Les organisations participantes doivent tenir compte de ces besoins et offrir un environnement d’accueil respectueux et de confiance. Parallèlement, elles doivent consacrer beaucoup de temps, d’énergie et de ressources à mettre en place une activité de qualité; elles attendent donc des participants qu’ils fassent preuve du même degré d’engagement envers les communautés locales et les personnes directement concernées par les activités.

Ces principes de conduite généraux tiennent compte de la grande diversité des participants, des organisations et des environnements dans lesquels les activités peuvent être organisées.

Les jeunes qui participent au Corps européen de solidarité s’engagent à respecter les principes suivants:

  • adhérer aux valeurs de solidarité et de respect des droits de l’homme et de la dignité humaine, et croire en la promotion d'une société juste et égalitaire caractérisée par le pluralisme, la non-discrimination, la tolérance, la justice, la solidarité et l’égalité;
  • s’employer à renforcer la solidarité entre les personnes tout en respectant leur culture et leurs traditions, et à créer une communauté de responsabilités partagées et de soutien mutuel;
  • être disposés à apporter une contribution constructive à la société et à faire preuve de solidarité, de coopération et de compréhension mutuelle;
  • ne jamais agir de façon à se mettre ou à mettre autrui en danger.
  • respecter les règles, la structure organisationnelle et les pratiques de l’organisation qui les accueille, étant donné que ce cadre peut être nécessaire pour préserver la santé, la sécurité et la dignité des personnes participant à l’activité; respecter également la législation en vigueur dans le pays d’accueil.
  • La participation au Corps européen de solidarité doit toujours être un choix du jeune, qui est libre de se retirer de l’initiative. Les candidats ont le droit de refuser toute offre de placement, sans que cela nuise à leur chance de recevoir d’autres offres ultérieurement.
  •  La participation au Corps européen de solidarité est gratuite.

Au terme de leur placement, les participants recevront un certificat attestant leur participation à l'activité.

Lorsqu’ils acceptent un placement pour une activité de volontariat, les participants signent avec l’organisation d’accueil un contrat de solidarité qui précise les conditions de leur contribution, conformément aux principes de la charte du Corps européen de solidarité. S’il s’agit d’une activité professionnelle, les conditions sont précisées dans le contrat de travail.

Avant et pendant l’activité, les participants recevront des informations claires sur les tâches qu’ils doivent réaliser et, le cas échéant, une formation et un soutien linguistique appropriés.

 

Dernière mise à jour