Jeunes

Pourquoi participer ?

Engagez-vous pour une cause qui vous tient à cœur, découvrez le monde professionnel dans un nouveau contexte et développez votre potentiel. Un emploi dans la solidarité vous permet de vivre une expérience unique dans un contexte européen en pleine évolution.

Jobs4Solidarity vous offre 

  • Un contrat de travail légal dans un Etat membre de l’Union européenne
  • Un engagement solidaire de 3 à 12 mois encadré par l’ADEM et la Commission européenne
  • Un emploi à temps plein, rémunéré par l’employeur selon le droit du travail en vigueur dans le pays d’accueil

Travailler dans le cadre de Jobs4Solidarity permet de faire ses expériences professionnelles à l’étranger, d'améliorer ses capacités personnelles et ses aptitudes interculturelles ainsi que ses compétences techniques et linguistiques. La mobilité européenne dans un environnement professionnel constitue une réelle opportunité en vue d’augmenter ses chances de réussite et facilite l’employabilité et la transition vers le marché du travail.

Les jeunes demandeurs d'emploi défavorisés ont la possibilité d'intégrer des activités solidaires qui offrent non seulement des opportunités d'emploi alternatives, mais aussi des contrats de travail rémunérés.

La participation au projet sera un atout dans le CV de chaque participant, elle souligne sa motivation à s’engager pour être solidaire et son engagement à servir les autres.

L’emploi est réglé par un contrat de travail soumis au droit du travail du pays d’accueil.

La durée du contrat peut se situer entre 3 et 12 mois, ce sont des postes à plein temps et rémunérés par l’employeur. Les participants apprennent et se forment sur le terrain. Un encadrement global est garanti par l’ADEM et les partenaires du Corps européen de solidarité.

En principe, le poste se trouve à l’étranger dans un Etat membre de l’Union européenne, mais peut sous certaines conditions se trouver dans le pays de résidence du participant.

Les participants à un emploi bénéficient d’un soutien linguistique, d’une formation et d’un accompagnement en ligne. Les frais de voyage aller-retour jusqu’au lieu du projet sont couverts et une allocation de déménagement est attribuée de manière complémentaire au jeune, qui bénéficie également d’une assurance complémentaire via le Corps européen de solidarité.

Qui peut participer et comment s'engager

  • Etre âgé entre 18 et 30 ans au moment de l’emploi, l’inscription au programme peut se faire à partir de 17 ans et le contrat doit être terminé avant les 31 ans du participant.
  • Etre ressortissant de l’Union européenne
  • Pas de conditions spécifiques au niveau des qualifications
  • Adhérer aux principes du Corps européen de solidarité
  • Avoir envie de vivre une expérience européenne solidaire inoubliable
 
 

Lancez-vous dans une nouvelle expérience d’engagement solidaire.
Voici les 7 étapes à suivre pour obtenir des résultats qui marqueront votre carrière et votre vécu:

 

1ere étape : Contacter l’ADEM en vue de préciser le cadre du projet et d’une participation éventuelle

 

Jobs4Solidarity

19, Rue de Bitbourg
L-1229 Hamm

E-mail : j4s@adem.etat.lu

Demandeurs d'emploi
Tel.: (+352) 247-88888

Employeurs
Tel.: (+352) 247-88000

 

2e étape : S’inscrire sur le portail du Corps européen de solidarité, en insérant son CV complet dans la base de données du programme et en indiquant ses centres d’intérêt, ses expériences et ses compétences

 

 

Comment trouver LE job?

3e étape : Rechercher directement des offres intéressantes dans la base de données recensant les besoins de jeunes dans le cadre de projets de solidarité sur le site de la Commission européenne https://europa.eu/youth/EU_fr et postuler.


Les offres d’emploi du réseau EURES (rubrique emplois sociaux) peuvent également proposer des opportunités intéressantes dans la rubrique « Emploi social ».

Les organisations à la recherche de jeunes solidaires contactent aussi directement les jeunes inscrits dans la base de données.
En attendant de trouver l’emploi qui correspond aux attentes du jeune demandeur d’emploi, différentes possibilités de formation continue sont proposées online aux candidats enregistrés.

L’ADEM accompagne et assiste le jeune demandeur d’emploi dans sa recherche à travers ses différents réseaux, mis en place spécifiquement dans le cadre du projet Jobs4Solidarity pour trouver un emploi solidaire transfrontalier ou national adapté.

 

 

 

4e étape : Signer un contrat de travail avec l’employeur selon le droit du travail en vigueur dans le pays d’accueil

 

L'ADEM agira en tant qu'intermédiaire entre le jeune participant et l'employeur.


5e étape : Préparer le déplacement et l’intégration dans un nouvel environnement en vue du début de la réalisation du contrat


L'agence pour le développement de l’emploi organisera une préparation pré-départ sur mesure, qui comprendra des informations pratiques et techniques approfondies sur les conditions de travail, le droit du travail pertinent, l'adhésion à la sécurité sociale, l'assurance maladie et autres assurances et proposera une assistance pendant toute la durée de l’emploi Jobs4Solidarity. Si nécessaire, les participants recevront un soutien pour organiser leur voyage.

Valoriser sa participation


6e étape : Tirer un maximum d’expériences lors de la réalisation du contrat

 

Au-delà de l’expérience professionnelle, un emploi dans le cadre de Jobs4Solidarity permet au jeune de développer d’autres compétences au niveau humain et personnel qui seront utiles tout au long de la vie. C’est en s’intéressant à son nouvel environnement et en étant curieux, en allant de l’avant dans le cadre de la mission reçue et en tissant des liens avec les autres personnes impliquées dans le projet, qu’on peut se familiariser avec une nouvelle culture, découvrir un nouveau domaine, comprendre le fonctionnement d’un autre système, etc.


Les participants luxembourgeois, qu'ils soient employés dans des emplois de solidarité transfrontaliers ou nationaux, auront un superviseur ainsi qu'un mentor dans l'organisation de recrutement. Dans les cas urgents, ils peuvent contacter leur conseiller personnel ADEM, s’il s’avère plus facile de discuter de certains problèmes dans leur langue maternelle.


Pour les participants entrants, en particulier pour ceux qui ont moins d'opportunités, l'ADEM agira en tant que médiateur impartial qui soutiendra et facilitera l'installation dans le pays. Chaque participant entrant sera affecté à un conseiller personnel de l'ADEM qui agira en tant que personne de contact et avec qui il / elle se réunira régulièrement afin de discuter des besoins concrets d'intégration, du bien-être personnel, du bien-être dans l'équipe, de la satisfaction des tâches, des résultats d'apprentissage, cheminements de carrière, etc.


Une formation à l'arrivée ainsi qu'une session d'évaluation à mi-parcours seront organisées par l'Agence nationale chargée de la mise en œuvre du corps européen de solidarité.


7e étape : Valoriser ses acquis à travers les systèmes européens de reconnaissance des compétences

 

Au retour du jeune dans son pays d’origine, le conseiller personnel de l’ADEM lui fournira un soutien en vue d'obtenir la reconnaissance des résultats d'apprentissage individuels, en particulier à travers des outils au niveau de l'UE tels que Youthpass et Europass.


Un certificat du corps européen de solidarité sera également délivré.


Après la fin du contrat, les jeunes restent souvent en contact dans la « community » du Corps européen de solidarité afin d’échanger leurs expériences et de partager le vécu avec d’autres jeunes européens.

Dernière mise à jour