FAQ ADEM en relation avec COVID-19

J’ai un rendez-vous avec mon conseiller à l’ADEM. Que dois-je faire ?

Restez chez vous. Ne vous rendez pas physiquement à l’ADEM.

Pendant cette période de crise, les rendez-vous de suivi sont suspendus !

Les demandeurs d'emploi ayant le besoin d’un contact avec leur Conseiller professionnel sont priés de contacter l'ADEM soit par téléphone (247-88 888), soit par email (info@adem.etat.lu).

 

Je dois me rendre personnellement à l’ADEM avant une date limite (pointage). Que dois-je faire ?

Restez chez vous. Pendant cette période de crise, les rendez-vous mensuels sont suspendus !

L’ADEM se tient à votre disposition sur demande par téléphone et courriel.

Toutes les opérations en relation avec les indemnisations sont assurées.

 

Je suis inscrit à une formation prévue par l’ADEM. A-t-elle lieu ?

Non, les formations dédiées aux demandeurs d’emploi inscrits à l’ADEM n’ont actuellement pas lieu. Ceci vaut pour les formations en cours et celles prévues pour les deux prochaines semaines.

Je dois m’inscrire comme demandeur d’emploi. Quelles démarches dois-je effectuer ?

Les demandeurs d'emploi résidant au Luxembourg qui perdent leur emploi à cause des suites de la pandémie COVID-19 sont priés de remplir le formulaire d'inscriptions en ligne .

L’ADEM vous contactera afin de finaliser votre dossier.

Je dois demander des indemnités de chômage. Que dois-je faire ?

Les données mentionnées sur le formulaire en ligne lors de votre inscription à l’ADEM seront utilisées pour vérifier si les conditions pour obtenir les indemnités de chômage sont remplies. Les conseillers de l'ADEM vous contacteront par téléphone afin de préparer la demande d'indemnités de chômage.

Il n'est donc pas nécessaire de se rendre dans une agence de l'ADEM pour s'y inscrire ou pour y effectuer une demande d'indemnité de chômage.

Si vous avez des questions urgentes concernant les indemnités de chômage, merci d’appeler le numéro correspondant ci-dessous :

◦Luxembourg-ville / Wasserbillig : 247 75002

◦Esch/Belval / Differdange / Dudelange : 247 75005

◦Diekirch : 247 75007

◦Wiltz : 247 75009

Je ne peux pas me rendre aux entretiens d’embauche auxquels l’ADEM m’a convoqué. Que dois-je faire ?

Contactez votre agence par téléphone ou informez personnellement votre conseiller professionnel par email de la situation.

J’ai effectué une demande de congé à l’ADEM et me trouve actuellement à l’étranger. A cause des restrictions de déplacements et de voyages, je ne pourrai pas revenir à temps au Luxembourg. Dois-je craindre des sanctions ou la perte de mes indemnités de chômage ?

Non. Il s’agit d’un cas de force majeure et vous n’êtes pas responsable de la situation. Informez-vous via notre Contact Center par téléphone (247 8888) ou par email (info@adem.etat.lu). Ceci n’est valable que si vous aviez préalablement informé l’ADEM de vos congés.

Je dois demander le statut de salarié handicapé ? Que dois-je faire ?

Téléphonez au Contact Center de l’ADEM : 247 88888. Vous serez transféré à un de nos conseillers en charge de ce volet.

Je dois demander une indemnité compensatoire ou une indemnité professionnelle d’attente. Que dois-je faire ?

Contactez-nous par téléphone 247 88888 ou par mail :

Les formulaires de demande se trouvent sur le site Internet de l’ADEM dans la rubrique Formulaires/Demandeurs d’emploi : https://adem.public.lu/fr/formulaires/demandeurs-emploi/Recl_pro.html

Mon entreprise doit faire une demande de chômage partiel. Où se trouvent les informations sur le sujet ?

Face à l'ampleur de la menace du COVID-19 et des répercussions tangibles sur la vie des entreprises et de leurs salariés, le gouvernement luxembourgeois a décidé un régime au chômage partiel"cas de force majeure / coronavirus" avec une procédure accélérée pour l’ensemble des entreprises luxembourgeoises impactées le coronavirus.


Un système en ligne pour demander le remboursement des heures chômées dans le cadre du chômage partiel est en cours de développement et sera disponible dans les prochains jours sur le site de l'ADEM ainsi que sur Guichet.lu. Nous allons vous tenir informé quand le nouveau formulaire est disponible.

 

Veuillez trouver des informations supplémentaires ici.

 

Je viens d’être licencié dû au COVID-19, je suis frontalier que dois-je faire ?

En tant que frontalier, en cas de perte de votre emploi au Luxembourg pour des raisons indépendantes de votre volonté, vous pouvez, sous certaines conditions, bénéficier d’une aide financière dans votre pays de résidence pour compenser l’absence de votre principale source de revenus.

Pour bénéficier des prestations de chômage dans votre pays de résidence, vous devez :

  • faire remplir par votre dernier employeur au Luxembourg le formulaire "Certificat de travail - cessation des relations d'emploi" ;
  • transmettre ce certificat complété, au Service Maintien de l'Emploi de l’ADEM qui se chargera de remplir et de faire parvenir un formulaire U1 (d’après le "certificat de travail") à destination de l’institution compétente de votre pays de résidence ;
  • vous référer à l’organisme de votre pays de résidence pour les démarches suivantes.
    Pour l'Allemagne : Agentur für Arbeit
    Pour la Belgique : ONEM
    Pour la France : Pôle emploi
Mes indemnités de chômage viennent à l’expiration prochainement. Que se passe-t-il pendant la crise COVID-19 ?

Une prolongation des indemnités de chômage qui viendraient à expiration pendant l’état de crise a été décidée pour tous les demandeurs d’emploi concernés jusqu’à la fin de l’état de crise. Ceci concerne tous les chômeurs indemnisés :

  • en  droits initiaux qui n’ont droit à aucune autre prolongation en raison de l’âge, de la durée de cotisation à l’assurance pension ou d’une incapacité de travail constatée par un médecin dont le taux requis est fixé par règlement grand-ducal
  • en prolongation de chômage.
Je viens de m’inscrire comme demandeur d’emploi à l’ADEM. Est-ce qu’il y a une date limite pour signer la convention de collaboration avec l’ADEM ?

La proposition de la convention de collaboration individualisée se fera au plus tard avant la fin du 6ème mois de la reprise des rendez-vous physiques auprès de l’ADEM.

Je suis un demandeur d’emploi indemnisé qui prépare la création ou la reprise d’une entreprise. Ma dispense de l’obligation d’accepter tout emploi approprié se termine sous peu. Quoi faire ?

La dispense en cas de projet de création ou de reprise d’une entreprise est reportée jusqu’à la fin de l'état de crise et elle n'est plus limitée à 6 mois.

Je suis demandeur d’emploi indemnisé. Qu'en est-il de mes indemnités de chômage pendant la crise sanitaire actuelle ?

Etant donné le fait que de nombreux demandeurs d’emploi inscrits à l’ADEM ont, suite à la situation extraordinaire due au coronavirus COVID-19, peu de chance de pouvoir intégrer à court terme le marché de l’emploi, la durée des droits aux indemnités de chômage, qu’ils soient initiaux ou en prolongation, est étendue de la durée de l’état de crise.

L’indemnisation des chômeurs qui normalement ne peut pas dépasser la durée de 12 mois au maximum (24 mois au maximum en cas de prolongation) est donc allongée d’une période égale à la durée de l’état de crise.

Mon entreprise veut embaucher un ressortissant d'un pays tiers. A quoi dois-je faire attention pendant la crise sanitaire ?

Le délai devant permettre à l’ADEM d’examiner si l’offre d’emploi déclarée peut être pourvue par un demandeur d’emploi inscrit  à été porté, pendant la crise sanitaire, de trois à six semaines. Si endéans un délai de six semaines à compter de la déclaration d’un poste de travail, l’ADEM n’a pas proposé à l’employeur de candidat remplissant le profil requis pour le poste déclaré, l’employeur peut demander une attestation lui certifiant le droit de recruter, pour ce poste, la personne de son choix.  

J'ai été infecté par le virus COVID-19. Quand puis-je reprendre le travail ?

Le ministère de la santé a défini une période d’isolement de 14 jours pour les personnes atteintes du Virus Covid 19 et qui ne présentent pas des symptômes nécessitant une prise en charge en milieu hospitalier.

Après cette période de 14 jours, la personne est considérée guérie et peut reprendre le travail sous condition qu’elle était asymptomatique pendant les 48 heures qui précèdent.

Si jamais elle présente encore des symptômes au 14ème jour, le médecin prolongera l’arrêt encore de 7 jours Pour en savoir plus : https://www.stm.lu/news/reprise-de-travail-apres-une-infection-covid-19/

Je suis salarié en reclassement professionnel sous contrat de travail ayant droit à une indemnité compensatoire. Mon employeur a décidé de me verser une prime alors que je contribue pendant l’état de crise au maintien et au bon fonctionnement de l’entreprise. Le montant de cette indemnité compensatoire est-il réduit si mon patron m’accorde une prime ou gratification ?

Non. Dans le contexte actuel, des entreprises relevant des secteurs qui ne sont pas visées par l’interdiction des activités commerciales ou artisanales ou qui assurent les activités qui sont essentielles pour le maintien des intérêts vitaux de la population et du pays ont décidé de verser à leurs salariés qui assurent le bon fonctionnement, le maintien ou l’approvisionnement de leurs activités des primes ou gratifications.

En vertu des dispositions actuellement en vigueur, les gratifications, compléments et accessoires versés aux salariés sont pris en compte pour le calcul du nouveau revenu mensuel cotisable au titre de l’assurance pension ce qui a pour conséquence de diminuer le montant de l’indemnité compensatoire.

Le  règlement grand-ducal du 8 avril 2020 portant dérogation à l’article L.551-2 du Code du travail permet d’y déroger durant la durée de l’état de crise déclaré par le Gouvernement luxembourgeois et de ne pas les prendre en considération pour le calcul du nouveau revenu mensuel cotisable au titre de l’assurance pension permettant ainsi aux personnes en reclassement professionnel interne de toucher ces montants en complément.

Dernière mise à jour